Biganos : visite des ports

Partez découvrir ces ports sauvages, dont le port de Biganos, petit paradis multicolore qui fait le bonheur des photographes sur les réseaux sociaux.

Les ports de Biganos ont conservé leur caractère sauvage dans une nature luxuriante. Ports fluviaux bien à l'abri des intempéries, ils sont protégés des tempêtes hivernales.

Le port de Biganos (rue du Port, 33 380 Biganos) se trouve à 15 minutes de voiture de chez nous, et le port des tuiles un peu plus loin.


 

Le port de Biganos


C'est un des ports du Bassin d'Arcachon les plus photographiés sur les réseaux sociaux!


C'est un port caché des regards, mais aussi un des plus pittoresques du Bassin. Il est très différent des autres ports : ici pas de succession de cabanes à huîtres, même si les Week-ends en haute saison touristique une cabane ostréicole de dégustation d'huitres nous accueille fort chaleureusement. Il s'agit d'un tout petit port de plaisance. Ce qui enchante les yeux, ce sont les cabanes rayées et colorées, à l'ombre des grands chênes, et qui bordent le chenal où paressent les bateaux le long des berges verdoyantes. Les couleurs et le calme de l'endroit invitent à la rêverie. C'est un lieu de prédilection pour les amoureux de la nature. On s'y sent bien ! D'ailleurs, il n'est pas rare de rencontrer des artistes peintres, des photographes et des promeneurs.



Ce port abrite 152 bateaux de plaisance qui peuvent rejoindre le bassin d'Arcachon au bout de 2 km de navigation fluviale.



Le port de Biganos est aussi un lieu d'arrivée pour les canoës faisant la descente de la Leyre.



Les historiens s'accordent à le décrire comme un port antique qui existait déjà au temps des romains, il y a 2000 ans, port de la ville de Boïos, nom du village gaulois devenu "Biganos", d'où le nom des habitants de Biganos : les "Boïens". A l'époque, la Leyre se jetait directement dans l'océan par un vaste estuaire (voir le post sur le Cap Ferret).




Vous pouvez profiter de quelques tables et bancs en bois pour y pique niquer. Un vrai havre de Paix ! Ma soeur y va quasiment à chacun de ses séjours à Mios (et elle vient souvent !).



 

Biganos-Ile de Malprat - Vue arérienne

Le port des Tuiles (et l'ile de Malprat)


l’Ile de Malprat et le Port des

Tuiles sont des vestiges d’une activité passée.


Située dans l’embouchure du Delta de l’Eyre, l’île de Malprat est à l’origine une zone de prés salés qui a été aménagée au XVIIIe siècle en marais salants. Plus tard, l’île sera exploitée pour la pisciculture et l’agriculture.

Port des Tuiles à Biganos-Vue aérienne

Le port des tuiles est de plus petite dimension que le port de Biganos, c'est le second port de Biganos. Situé plus en aval, il est dans une végétation typique du Delta de la Leyre. Il servait autrefois au stockage des tuiles (d'où son nom) enduites de chaux pour le captage du naissain d'huitres. La plupart des ostréiculteurs s'y approvisionnaient en tuiles fabriquées dans les tuileries de la commune. Une passerelle en bois, aujourd'hui fermée au public, permet de rejoindre l'Ile de Malprat.



Le port par une belle journée d'Octobre :



Bonne visite !

Pascale


 

Pour en savoir plus :


 

Un hébergement qui vous permettra de découvrir le Bassin d'Arcachon, de la Dune du Pilat au Cap Ferret (en passant par le port de Biganos) :

  • Venez dans une de nos chambres d'hôte "Chez Pascale et Patrick" à Mios, et profitez de notre table d'hôte, après une journée bien remplie !

  • Voir nos chambres d'hôte

  • Voir notre table d'hôte

  • Venez séjourner dans notre gîte "Au Havre de Paix", à Mios (je vous assure, ce gîte porte vraiment très bien son nom 😉 !).

  • Voir notre gîte

  • Renseignez-vous sur notre site internet, ou appelez-moi (06.35.57.37.36), je serai ravie de discuter avec vous !

Pascale