Les plateaux repas pendant la pandémie, de Novembre à Mars

De Novembre à Janvier


En cette période de pandémie, et plus particulièrement de fermeture des bars et restaurants, nous ne pouvons pas organiser une table d'hôte classique. Je prépare donc des plateaux à emporter dans la chambre. Pour cette raison, je ne peux pas préparer les mêmes plats que ceux habituellement servis à notre table d'hôte. Il faut des plats faciles à manger afin de minimiser les taches éventuelles. En effet, pas trop de sauce tomate bien liquide, ni de curcuma (une épice, et un colorant jaune naturel !). Attention aussi aux crudités en sauce vinaigrette, je pense en particulier à la salade frisée et les éclaboussure de sauce vinaigrette inévitables qui l'accompagne !


 

Les plats que je prépare sont donc très différents de ceux que je sers habituellement à la table d'hôte. Finalement, pour moi, c'était l'occasion de m'éloigner un peu de la cuisine du Sud-Ouest. En plus, en période de restriction comme le couvre-feu ou la fermeture des lieux de convivialité, nous recevons surtout des travailleurs, qui souvent travaillent dehors. Après une journée froide et pluvieuse (et oui, parfois nous avons de telles journées, même dans notre Sud-Ouest clément...), il sont contents de trouver une cuisine bien réconfortante !


Je me suis rapprochée des plats que nous aimons bien manger avec Patrick et qui répondent aux différents critères des plateaux à emporter, ce qui est vraiment très limitant. Les plats que je sers en ce moment et qui plaisent le plus sont :

  • Le hamburger (avec mayonnaise maison !) et ses pommes de terre rissolées - Si nos hôtes font plusieurs séjours chez nous, ils n'hésitent pas à me redemander un hamburger !

  • Saucisses lentilles - Un classique qui plait toujours, et puis, comme plat réconfortant, on ne fait pas mieux !

  • La potée Bourguignone - Un classique toujours apprécié. C'est une chance pour Patrick et moi, parce-que les rares fois où j'en prépare une pour nous 2, on en mange pendant plusieurs jours de suite... Là, au moins, la casserole est quasiment terminée le soir-même !

  • Patates douces farcies (aubergines et tomates du potager de cet été, boeuf haché, ail, sel, poivre, 4 épices), garnies de gruyère râpé et de graines germées maison d'Alflafa.

  • Le Bibimbap (ou plus exactement mon interprétation du bibimbap) - Un plat typique de la cuisine Coréenne. Vous ne connaissez pas? Testez-le, c'est tellement bon !

Ces recettes ne sont pas accessibles sur notre site internet pour le moment. Si vous le souhaitez, je peux vous les envoyer. N'hésitez pas à me le demander !


 

En dessert, j'évite de servir des gâteaux ou des meringues, car la probabilité de retrouver des miettes collantes sur le sol est trop élevée, même en faisant très attention. Je privilégie les fruits et les verrines. Mais, si j'ai l'habitude de servir des desserts en verrine l'été, par exemple des glaces maison accompagnées de fruits et de nougatine, c'est un peu moins le cas pour l'automne et l'hiver. Et disons que Patrick n'était pas totalement séduits non plus par mes essais aux couleurs de l'automne. Il y a cependant les incontournables crumbles, qui, quel que soit le fruit de saison, ont toujours beaucoup de succès !


J'ai donc eu l'occasion là encore de réfléchir de nouveau aux desserts. Hé bien, quand on cherche..., on trouve ! Les nouveaux desserts que je sers en ce moment (validés par Patrick) et qui plaisent le plus sont :

  • Le riz au lait et sa sauce caramel au beurre salé,

  • Une verrine gâteau chocolat, poires, mousse de marron

  • Une verrine pomme, yaourt à la grecque, gâteau fleur d'oranger, noix caramélisées



 

En général, les plateaux sont accompagnés d'un Côte de Bourg bien local. Ce sont des vins qui flattent facilement le plais, donc faciles à boire !


 

Petit point sur le réveillon du 31 Décembre 2020 :


Alors, une fois n'est pas coutume, comme les restaurants étaient fermés, nous avons organisé un repas amélioré pour le soir du réveillon pour nos hôtes, toujours sur le mode du plateau à emporter.


N'ayant pas encore totalement l'habitude des posts, et puis, prise par l'organisation du repas, j'ai oublié de faire des photos. Je m'en suis souvenue au dessert...


Nous avons donc mangé (chacun de notre côté) :

  • Apéritif : tapenade maison, petites crevettes de l'estuaire, feuilletés aux petits boudins (bon, les feuilletés, ce n'était pas nécessaire...).

  • Foie gras maison avec du pain complet à la figue. Mon foie gras a fait l'unanimité! Nous avons par la suite longuement parlé de la préparation maison du foie gras, et je crois que j'ai converti l'un de nos hôtes à ma méthode de cuisson : foie gras hyper moelleux, et cuisson hyper simple... que demander de plus (voir le post "Mon foie gras maison") ?

  • Poulet de notre basse-court rôti, ail et pommes de terre confit(e)s au four dans le gras du poulet, marrons. Un poulet bien grillé, et pourtant tendre et moelleux à souhait ! L'ail confit est un pur délice, il n'y en a jamais trop...

  • Pavlova au Kiwi. Je trouve que l'acidité du kiwi convient très bien à la pavlova 😋.


La Pavlova, dessert de Chez Pascale et Patrick, Chambres d'hôte à Mios

Vous connaissez ce gâteau ? Une base de meringue, de la crème chantilly, et des fruits. Officiellement, ce gâteau a été inventée en hommage à la gracieuse légèreté de la ballerine russe Anna Pavlova en tournée en Océanie, revendication à la fois de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande (chamaillerie toujours d'actualité aujourd'hui parait-il).


Cela faisait longtemps que je regardais les recettes de pavlovas avec leurs superbes photos dans les magazines, en me disant, ce gâteau, c'est essentiellement du gras et du sucre, cela ne doit pas être très bon. Et puis, à force de voir ces gâteaux à l'effet Waouh, je me suis lancée, j'en ai fait une. C'est excellent ! Et trompeur en plus : une légèreté en bouche ! Depuis, j'en prépare assez souvent, avec les fruits du moment. Toujours un vrai succès auprès de nos hôtes !


 

En Février et Mars


Bon, le temps passe, et je me lasse un peu des plateaux repas que nous servons à nos hôtes. Vivement le retour à des conditions de vie plus conviviales. Il est grand temps de nous renouveler un peu et de nous écarter un peu de la France, et aller du côté des saveurs de l'Asie. Il ne faut pas hésiter à innover, le succès est bien souvent à la clef 😊.


Mes dernières réalisations qui ont séduit nos hôte :

  • une tarte fine boudin pommes, parsemée de graines germées d'alfalfa, préparée avec une pâte brisée maison aux herbes et servie avec une salade,

  • du poulet mariné dans de la sauce soja, de l'huile de sésame et de l'ail râpé, servi avec du riz basmati et des brocolis, le tout parsemé de graines de sésame et assaisonné avec une sauce huile de sésame, sauce soja, miel. Le poulet préparé ainsi est vraiment moelleux, un vrai délice !


Dessert - Compote de courge citrouille, speculos

Et pour terminer le repas, une vrai découverte pour moi : la compote de citrouille ! Assez déstabilisant, finalement, elle plait beaucoup à nos hôtes. Et puis, un dessert à base des produits du jardin, cela séduit toujours !


J'ai eu l'idée de cette compote en regardant notre étagère qui contient encore une certaine quantité de courges de notre récolte du jardin de la saison dernière. Je pensais à la tarte à la citrouille américaine (pumpkin pie) qui est un pur délice. La garniture est à base de citrouille, et d'épices à pain d'épice, enrichie de cannelle. Alors je me suis dit qu'une compote de citrouille avec ces épices devrait être bien bonne. Et je ne me suis pas trompée :

  • J'ai commencé par un dessert de compote de citrouille servie avec des spéculos. Le mariage de ces 2 saveurs d'automne est vraiment très bon.

  • D'autres desserts ont suivi, dont une verrine spéculos écrasés aromatisés avec un sirop badiane, cannelle, vanille, orange, compote de citrouille et mousse de marron (une autre saveur d'automne). Une vrai réussite. Nos hôtes se régalent et sont ravis de découvrir des saveurs insolites.


 

Pour en savoir plus :


 

Vous cherchez un hébergement pour votre séjour, qui vous permette de visiter le Bassin d'Arcachon (de Biscarosse au Cap Ferret, en passant par la Dune du Pilat, Arcachon, Andernos...) et aussi ses alentours ?

  • Venez dans une de nos chambres d'hôte "Chez Pascale et Patrick" à Mios, et profitez de notre table d'hôte, après une journée bien remplie !

  • Voir nos chambres d'hôte

  • Voir notre table d'hôte

  • Venez séjourner dans notre gîte "Au Havre de Paix", à Mios (je vous assure, ce gîte porte vraiment très bien son nom 😉 !).

  • Voir notre gîte

  • Renseignez-vous sur notre site internet, ou appelez-moi (06.35.57.37.36), je serai ravie de discuter avec vous !

Pascale