Notre potager bio - 2020

2020 a décidément été une année difficile, et pas qu'à cause de la pandémie de Covid-19 !


Le jour du premier déconfinement, le 11 Mai 2020, la ville de Mios a été inondée, déclarée état de catastrophe naturelle. Je me suis réveillée ce matin-là, il y avait de l'eau sur tout notre terrain, elle arrivait au bout de notre terrasse où nous prenons les petits déjeuners par beau temps. Deux heures après, elle arrivait à la moitié de la terrasse.


Nous sommes montés à l'étage, seul notre terrain était inondé, pas d'eau dans aucun des terrains alentours. Sur le moment, on s'est dit, "Hé bien on n'a pas de chance ! ", on ne savait pas encore que c'était une vrai catastrophe dans plusieurs quartiers de Mios.


Patrick a passé toute la journée avec la pompe de cave à pomper l'eau et la rejeter dans la rue. Nous avons eu de la chance, le réseau d'évacuation des eaux pluviales n'était pas saturé ! Au début, le niveau de l'eau ne baissait pas dans le jardin, il pleuvait autant que la pompe évacuait d'eau. Et puis un voisin a prêté sa pompe de cave à Patrick, une pompe toute récente avec un débit important. Ça y était, on était sauvés, le niveau de l'eau a commencé à baisser. J'ai vraiment eu peur que l'eau ne rentre dans la maison... Et Patrick a été soulagé, il venait de planter son dernier plan de tomate. Eux aussi étaient sauvés... (un pied de tomate peut rester jusqu'à 24 heures dans l'eau et survivre !).


Un mauvais début pour notre potager en 2020
Notre potager inondé en Mai 2020, après la plantation du dernier plan de tomate

La Leyre a débordé de son lit, les tables et les bancs de la rôtisserie était totalement immergés, on ne les voyait plus. La route après le pont de la rôtisserie était inondée. Une voiture avait essayé de passer, elle est restée bloquée plusieurs jours ! Les bassins d'une pisciculture en amont de Mios ont été inondés et les poissons se sont retrouvés dans la Leyre. Les pêcheurs ont fait la pêche de leur vie !


Bref, tout cela pour vous dire que ce n'était pas très bon pour le potager ! Déjà Patrick n'avait pas eu le temps d'amender le terrain comme il le faisait d'habitude, avec du crottin de cheval fourni gracieusement par l'adorable voisin du gîte. Et avec ces pluies interminables qui ont fini en inondation, le peu de nutriments contenu dans le sol a été lessivé. Les récoltes en ont été le reflet !


Patrick est un excellent jardinier, ce qui fait que nous avons quand même eu une belle récolte, mais pas à la hauteur du travail fourni ! Nous n'avons pas rempli le congélateur avec autant de coulis de tomate ou de courgettes que l'année passée. Mais bon, comme nous avons eu moins de tables d'hôte, on ne peut pas dire que nous avons été à court de légumes du potager. Comme disait ma regrettée Mamie "A quelque chose malheur est bon". Elle avais bien raison!


Tous les ans j'essaie de trouver de nouvelles façons de cuisiner les légumes du potager. Cette année, nous avons découvert par exemple les chips de courgette pour l'apéritif (voir le post qui sera publié prochainement), les courgettes à l'aigre douces comme condiment ou avec un plateau repas, les ravioles de citrouille...


Miam ! Il n'y a plus qu'à venir nous voir pour déguster tous les beaux produits du potager de Patrick !


 

🌎 - Environnement : faire son potager bio réduit l'utilisation de phytosanitaire, les déchets, l'impact carbone.


 

Pour en savoir plus :


 

Vous cherchez un hébergement pour votre séjour, qui vous permette de visiter le Bassin d'Arcachon, de Biscarosse au Cap Ferret, en passant par la Dune du Pilat, Arcachon, Andernos, et aussi ses alentours ?

  • Venez dans une de nos chambres d'hôte "Chez Pascale et Patrick" à Mios, et profitez de notre table d'hôte, après une journée bien remplie !

  • Voir nos chambres d'hôte

  • Voir notre table d'hôte

  • Venez séjourner dans notre gîte "Au Havre de Paix", à Mios (je vous assure, ce gîte porte vraiment très bien son nom 😉 !).

  • Voir notre gîte

  • Renseignez-vous sur notre site internet, ou appelez-moi (06.35.57.37.36), je serai ravie de discuter avec vous !

Pascale