top of page

Bordeaux : la Grosse Cloche

L'Histoire de la Grosse Cloche

La Grosse cloche de Bordeaux est le surnom donné à un édifice qui servait de porte du rempart médiéval et de beffroi de l'ancien hôtel de ville. Elle est aussi appelée porte Saint-Éloi (du nom de l'église accolée) ou porte Saint-James (car située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle).

C'est un des rares monuments civils (avec la porte Cailhau) que la ville conserve du Moyen Âge.

Les magistrats de la ville sonnaient la cloche pour donner le signal des vendanges et alerter la population en cas de débuts d'incendies.

C'est la raison pour laquelle elle est depuis toujours le symbole à la ville et figure encore aujourd'hui sur les armoiries de la cité. Les Bordelais sont très attachés à cette cloche. Lorsque le roi voulait les punir pour leur insubordination, il faisait enlever la cloche : les habitants ne tardaient guère alors à rentrer dans le rang pour retrouver leur emblème...

Source : Wikipedia


Crédit photo : les 4 dernières de la galerie : Olivier Keller - Voir sa page Facebook



Crédit photo : Olivier Keller

La cloche

La cloche actuelle fut coulée en juin 1775. Elle pèse 7 800 kg pour deux mètres de hauteur et de diamètre. Elle sonne peu souvent, en raison de son poids et des risques de fissures que pourraient provoquer les vibrations de la cloche.

Jusqu'en juin 2016, elle sonnait tous les ans cinq fois par an. Le 1er janvier, le 8 mai (Victoire du 8 mai 1945), le 14 juillet (fête nationale), le 28 août (libération de Bordeaux en 1944) et le 11 novembre (Armistice de 1918) à 11 heures.

Depuis, elle sonne aussi tous les premiers dimanches du mois.

L'horloge construite en 1759 est surmontée d'un cadran à équation solaire.

Source : Wikipedia


Le Lion d'Or

Deuxièmement, au sommet de la porte, représenté sur la girouette, brillant de tous ses feux : le lion de Guyenne (un léopard, ou un lion qui a la tête de face) rappelle les armes de la province de la Guyenne anglaise dont Bordeaux était la capitale. La porte était en effet appelée aussi « l’hôtel du lion d’or » et lorsque quelqu’un se vantait d’avoir dormi à l’hôtel du lion d’or, c’est qu’il avait tout bonnement passé la nuit dans une des cellules de la tour ! Lorsque le lion tourne la tête vers la Garonne, nous avons coutume de dire à Bordeaux que c’est parce qu’il a soif, et que c’est donc signe de beau temps.


Visite de la Grosse Cloche

N'hésitez pas à visiter cette porte. Un guide vous accompagnera dans ces étranges cachots habités encore par les souvenirs de ceux qui ne respectaient pas le couvre-feu ou l’ordre public (voir en fin de post).


 

Pour en savoir plus :


 

Vous cherchez un hébergement pour votre séjour, qui vous permette de visiter le Bassin d'Arcachon (de Biscarosse au Cap Ferret, en passant par la Dune du Pilat, Arcachon, Andernos...) et ses alentours ?

  • Venez dans une de nos chambres d'hôte "Chez Pascale et Patrick" à Mios, et profitez de notre table d'hôte, après une journée bien remplie !

  • Renseignez-vous sur notre site internet, ou appelez-moi (06.35.57.37.36), je serai ravie de répondre à vos questions !

Pascale


Comentários


bottom of page